Successions et legs

Cela fait maintenant près d’un siècle que nous défendons, avec votre soutien, le bien-être des personnes âgées. En nous désignant comme votre héritier ou légataire dans votre testament, vous nous permettez d’aider également les générations suivantes.
Un senior et ses petits-enfants

«Je souhaite que mon petit-fils Damien puisse lui aussi compter sur l’aide de Pro Senectute lorsqu’il sera vieux. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi dans mon testament de faire un legs à cette organisation.»

Continuez à faire le bien après votre décès

En inscrivant une organisation d’utilité publique dans votre testament, vous continuez à défendre les valeurs, les objectifs et les convictions qui vous tiennent à cœur après votre décès. Votre aide financière accordée sous forme de succession ou de legs portera ses fruits longtemps après votre disparition.

Legs ou succession: quelle différence?

Vous pouvez inclure dans votre testament des personnes ou des organisations ne faisant pas partie de votre communauté héréditaire. Il vous suffit d’indiquer leurs nom et adresse dans le document légal. Vous pouvez ainsi leur léguer des bijoux, des œuvres d’art mais aussi des sommes d’argent déterminées.

Si vous désignez Pro Senectute comme héritier, vous nous attribuez une part de votre succession – un tiers, par exemple. C’est vous-même qui fixez la proportion de l’héritage dans la quotité disponible. La quotité disponible est la part de votre succession qui reste après l’attribution de toutes les parts réservataires (les parts réservées au conjoint, à la descendance et aux parents).

Vous pouvez aussi nous faire un legs. Pour cela, indiquez par écrit, dans votre testament, le montant fixe que vous désirez nous verser après votre décès.

Les bénéficiaires d’un héritage peuvent être lourdement imposés. Le niveau de l’impôt dépend du lien de parenté. En tant qu’organisation d’utilité publique reconnue par la fondation ZEWO, nous en sommes exonérés. Autrement dit, votre argent bénéficie jusqu’au dernier centime aux personnes âgées.

Comment rédiger un testament?

Si vous souhaitez en savoir plus sur la rédaction d’un testament, nous vous recommandons le guide «Testament, Erbschaft» du Beobachter rédigé par Benno Studer (en allemand uniquement). Vous pouvez également demander conseil à des spécialistes du droit des biens et de la succession.

Name

Karin Ammann

URL

Site Internet

Téléphone

Téléphone
044 283 89 34