Conseil de fondation

Rétrospective de l’année de Toni Frisch

« Une fin et un commencement »

Toni Frisch, Président du conseil de fondation, Pro Senectute Suisse

Je vais revoir Eveline Widmer-Schlumpf aujourd’hui à Zurich, dans le quartier d’Enge. Cette rencontre constitue à la fois une fin et un commencement. L’occasion de dresser le bilan tout en regardant vers l’avenir. C’est en effet la dernière fois que je la vois avant de lui passer officiellement le témoin à la présidence du conseil de fondation de Pro Senectute Suisse.

Eveline Widmer-Schlumpf me demande ce que je garderai en mémoire de mon passage au sein de Pro Senectute. Comme j’ai de la peine à retenir un événement en particulier, j’évoque une organisation en mutation permanente et les changements, petits et grands, qui ont jalonné mon mandat. Durant les six dernières années, Pro Senectute est progressivement devenue un prestataire de services moderne et social. Pendant mon mandat, de nombreuses offres ont vu le jour, des projets ont été mis sur les rails et des campagnes ont été lancées, sans jamais perdre de vue les besoins des personnes âgées. Je suis convaincu que «l’orientation client» doit être la priorité absolue, même pour une organisation à but non lucratif. Nous pourrons ainsi continuer à apporter notre aide à des générations de seniors et à leurs proches.

La cohésion entre les générations a toujours été l’une de mes principales préoccupations, et elle l’est aussi pour Eveline Widmer-Schlumpf. Lorsque nous discutons des défis de demain, nous sommes d’accord sur le fait que nous devons tout mettre en œuvre pour que nos enfants et petits-enfants puissent vivre aussi bien que notre génération. Pro Senectute entend y contribuer en s’engageant à différents niveaux. Eveline Widmer-Schlumpf poursuivra cette mission à la tête de Pro Senectute.

Tous mes vœux de réussite t’accompagnent, Eveline

 

Direction

Werner Schärer

Direction

Alain Huber

Direction

Béatrice Fink