Ethique de la relation

Direction Thierry Collaud, Université de Fribourg Bernard Schumacher, Université de Fribourg
Public Professionnels de l’accompagnement; acteurs du social et de la santé
Objectifs • Considérer les enjeux du corps vieillissant
• Interroger nos représentations de la perte
• Explorer les dimensions de la relation éthique
Contenu Loin d’être le simple véhicule de l’âme, le corps, de par sa vulnérabilité essentielle, conditionne toute la relation éthique. Il est d’abord ce que j’accepte de pouvoir sacrifier pour autrui. Se donner, c’est résister à la tentation de faire passer son corps avant tout. Mais le corps est aussi corps d’autrui, dont la fragilité, qui culmine dans le visage, me commande de faire passer ses intérêts avant les miens. Une éthique de la relation, interpersonnelle ou médicale, exige donc une prise en compte du corps dans toutes ses dimensions. Le monde des soins et du handicap est confronté, de jour en jour, aux multiples interrogations posées par le corps vulnérable. Quelles formes prend le respect du corps vulnérable? Jusqu’à quel stade de la maladie, respectivement du handicap y a-t-il, à proprement parler, un corps? Comment respecter le corps d’une personne qui n’y prête plus attention elle
Méthodologie Apports théoriques, échanges en groupe
Quand jeudi, 09.November 2017, 09:00 -17:00
Pro Senectute Fribourg, 1700 Fribourg
Numéro de cours 00461.17.111
Prix gratuit
Délai d'inscription 01.November 2017