Un défi pour la qualité de vie

Direction Nicole Gadient, section vaudoise et suisse Anna Munk
Cathy Kuhni
Public Acteurs du champ social et de la santé; responsables de groupes d’entraide; bénévoles
Objectifs • Comprendre la situation des proches aidant des personnes atteintes de démence
• Chercher activement des solutions au moyen d’un travail de groupe basé sur des exemples concrets recensés par le Téléphone Alzheimer
• Présenter des pistes visant un soutien efficace, à l’exemple d’Alzami Pro, VD
Contenu 120 000 personnes en Suisse sont atteintes d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence. Une bonne moitié d’entre elles est soignée et prise en charge à domicile par leurs proches. L’engagement des proches aidants est déterminant par rapport à l’intégration des malades dans la société et au maintien de leur qualité de vie. Beaucoup de proches se sentent surchargés. Cette charge des proches augmente les risques dans différents domaines: leur propre santé car le nombre de proches soignants ayant des troubles dépressifs est significativement plus élevé que la moyenne, et il en va de même pour les troubles psychosomatiques; la qualité de l’accompagnement puisque le risque de violence domestique augmente; leur propre taux de mortalité ainsi qu’une plus grande probabilité d’être eux-mêmes atteints de démence; un placement en EMS (trop) rapide des personnes atteintes de démence, ce qui augmente
Méthodologie Présentation de résultats de recherches récentes en lien avec la pratique, partage d’expériences, réflexion commune, exemples vidéo
Quand mardi, 05.September 2017, 09:00 -17:00
Espace Riponne, 1005 Lausanne
Numéro de cours 00461.17.108
Prix gratuit
Délai d'inscription 25.August 2017