Vous n’êtes PAS citoyen(ne) suisse ?

Au sens de l’art. 5 de la LPC, vous devez avoir résidé en Suisse de manière ininterrompue pendant les dix dernières années pour pouvoir revendiquer le droit aux prestations complémentaires en tant qu’étrangère ou étranger (délai de carence). Pour les réfugiés et les apatrides, le délai de carence est de cinq ans. En règle générale, les PC sont accordées sans délai de carence aux ressortissants d’un Etat membre de l’UE ou de l’AELE (Islande, Liechtenstein, Norvège).

Si vous remplissez ces conditions, vous pouvez commencer le calcul provisoire.

Si vous ne satisfaites pas au délai de carence, vous n’avez malheureusement pas droit aux prestations complémentaires.
Pout tout renseignement complémentaire, veuillez vous adresser au service social de votre commune de domicile. Si vous avez plus de 60 ans, adressez-vous au bureau de consultation Pro Senectute près de chez vous.