Newsroom

Nous utilisons divers canaux pour communiquer sur des thèmes liés à la vieillesse et sur notre organisation. Communiqués de presse, prises de position, publications, réseaux sociaux: retrouvez toutes nos actualités dans notre newsroom.

Communiqués de presse actuels

Retrouvez nos derniers communiqués de presse ici.

Pour lancer les activités organisées dans le cadre des 100 ans de Pro Senectute, Toni Frisch a transmis aujourd’hui la présidence du conseil de fondation à Eveline Widmer-Schlumpf. Dans l’allocution qu’il a prononcée à Berne, le conseiller fédéral Alain Berset a relevé la position de Pro Senectute en tant qu’organisation la plus importante pour les personnes âgées et leurs proches.

La nouvelle présidente du conseil de fondation Eveline Widmer-Schlumpf donne le cap à Pro Senectute pour le siècle à venir : « Nos offres doivent continuer à soutenir les personnes âgées ces 100 prochaines années et les aider à pouvoir choisir librement leur conduite et leurs opinions (autodétermination). Il est donc important que nous continuions à prendre en compte les tendances démographiques et l’évolution technologique. » Dans son discours, le conseiller fédéral Alain Berset a soulevé un autre aspect de la vieillesse : « Dans une société vieillissante, la vieillesse doit être envisagée de manière mûrement réfléchie. » Selon Alain Berset, l’engagement de Pro Senectute pour la solidarité intergénérationnelle y contribue tout particulièrement. « Le vieillissement constitue pour nous une chance de nous investir davantage pour la cohésion sociale de notre pays. »

Depuis 100 ans, Pro Senectute contribue fortement à l’amélioration de la qualité de la vie des personnes âgées. En 1917, il s’agissait de palier à la détresse financière des vieillards nécessiteux. Aujourd’hui, Pro Senectute est le prestataire de services le plus important dans les domaines de la consultation sociale, des loisirs et des aides au quotidien. 700 000 retraité-e-s et leurs proches ou personnes de référence bénéficient des offres de l’organisation, comme la consultation sociale gratuite. Pro Senectute œuvre sur le terrain à travers plus de 130 bureaux de consultation, emploie plus de 1600 collaborateurs/trices et travaille avec environ 18 000 bénévoles.

Aujourd’hui, lors de la fête célébrant le jubilé, le livre richement illustré 100 ans d’histoire – Pro Senectute et la Suisse 1917 – 2017 a été présenté. Il raconte de manière vivante l’histoire de l’organisation et dresse le parallèle avec l’histoire sociale de la Suisse.

La Poste, elle aussi, célèbre le jubilé de Pro Senectute en lançant un timbre spécial pour l’occasion. Thomas Baur, membre de la direction du groupe, Eveline Widmer-Schlumpf et Werner Schärer, directeur de Pro Senectute Suisse, ont profité de la fête pour présenter le nouveau timbre. Celui-ci sera disponible à partir du 11 mai 2017.

www.prosenectute.ch/100ans

Contact pour les médias

Pro Senectute Suisse
Judith Bucher, responsable des médias
Téléphone : 044 283 89 57, 079 458 39 49
E-mail : medien@prosenectute.ch

La réforme « Prévoyance vieillesse 2020 » ne doit pas échouer. Pro Senectute appelle les Chambres fédérales à mettre de côté les considérations partisanes et idéologiques et à trouver ensemble une solution durable. La population de notre pays doit pouvoir compter sur des institutions sociales fiables, à l’avenir également.

Bénéficier d’institutions sociales fiables est une condition préalable au bien-être et à la paix sociale de toutes les générations en Suisse, aujourd’hui comme demain. Après plusieurs tentatives avortées, le projet actuel « Prévoyance vieillesse 2020 » représente la dernière chance de réaliser en position de force une réforme attendue de longue date. Un nouveau report impliquerait des compromis plus douloureux à l’avenir. Il faut absolument éviter ce scénario.

Pro Senectute apporte son soutien de principe à toute proposition contribuant à la réussite de la réforme en tant que paquet global. Celle-ci pourrait également inclure une augmentation modérée de la rente AVS. Pro Senectute considère toutefois que l’engagement en faveur de l’ensemble de la réforme est plus important que la lutte en faveur de points individuels. Depuis des décennies, le principe des deux piliers obligatoires garantit à la population de notre pays une base financière solide pour sa vieillesse. Cet acquis, envié dans le monde entier, ne doit pas être mis en péril. Il est temps que le monde politique prenne sa responsabilité pour toutes les générations et place la réforme globale avant les considérations partisanes et idéologiques.

L’historique de Pro Senectute est étroitement lié à la création de l’AVS. Depuis cent ans, l’organisation se bat contre la pauvreté des personnes âgées. L’introduction de l’AVS et celle de la prévoyance professionnelle obligatoire ont concrétisé les principales revendications des fondateurs de Pro Senectute. Un héritage qu’il s’agit maintenant d’assurer pour les 100 prochaines années également.

Contact pour les médias

Pro Senectute Suisse
Peter Burri Follath
responsable Marketing et communication
Téléphone : 044 283 89 43 ou 078 624 28 04
e-mail : peter.burri@prosenectute.ch

Le 8e festival suisse de films visages pose son regard sur les relations entre générations. Le festival visages, ce sont des projections dans des lieux symboliques de Martigny et région et, surtout, des personnes qui ouvrent leur porte pour vous accueillir !

L’édition 2017 du festival se déroulera du 10 au 17 mars, avec une programmation de 50 films projetés dans plus de 20 lieux inattendus comme une cave, une librairie, un café, une fromagerie, une galerie d’art… Organisé par Pro Senectute Suisse, le festival offre une palette de films uniques avec des portraits, des histoires de vie, des films racontant la trame d’existences simples qui font du bien à ceux qui les regardent.

L’ouverture officielle du festival visages a lieu le :

vendredi 10 mars à 18h00 au cinéma Casino de Martigny avec la projection de

 « Les voyages extraordinaires d’Ella Maillart » (90’) en avant-première, en présence de Raphaël Blanc, réalisateur, Dominique Rappaz, productrice, et toute l’équipe du film.

Ce documentaire unique, 20 ans après la disparition d’Ella Maillart, évoque le parcours d’exception d’une femme qui a marqué le 20e siècle par ses voyages autant que par ses récits.

La projection sera suivie du vernissage de l’exposition de photographies « Ella, un parfum de liberté »  à l’espace d’accueil de la Médiathèque Valais de Martigny.

Manuella Maury, marraine du festival, journaliste et réalisatrice à « Passe-moi les jumelles », présente également, en avant-première, « Au-delà du geste » (26’) le samedi 11 mars à 11h00 à la Fromathèque de Martigny. Ce documentaire met en avant la passion de Claude Veuillet (également présent), amoureux du bois et expert international en restauration.

Une projection de courts métrages a lieu tous les après-midi (excepté le lundi 13 mars) au Manoir de la Ville de Martigny.

Bien d’autres films dans d’autres lieux à découvrir au fil des jours. Le PDF du programme annexé vous invite à vous plonger au cœur de ce festival pas comme les autres.

Vous trouverez en annexe également l’invitation à l’ouverture officielle du festival visages, où nous vous accueillerons avec plaisir.

Pour clore ce festival, la musique est à l’honneur avec « FanfarCirkus ». Pas moins de 40 musiciens, issus du conservatoire cantonal de musique et de l’école de jazz actuelle, présentent une création composée par le tromboniste belge Adrien Lambinet. Ce concert de clôture a lieu au théâtre Les Alambics de Martigny à 20h30.

Informations pratiques :

Entrée cinéma CHF 16.-
Entrée chez les particuliers CHF 10.-
Entrée concert FanfarCirkus CHF 20.- (CHF  10.- < 12 ans)
Abonnement festival CHF 90.- ; vente au Manoir de la ville de Martigny, chez les particuliers, aux cinémas Casino et Corso (pas de réservation)
Programme www.festivalvisages.ch
Organisation Pro Senectute Suisse, Manoir de la ville de Martigny, Ville de Martigny

Toutes les informations utiles ainsi que les photos de presse sont disponibles sur www.festivalvisages.ch.

Contact pour les médias

Olivier Taramarcaz
Initiateur du festival visages
Rue du Simplon 23
1800 Vevey  
E-mail : olivier.taramarcaz@prosenectute.ch 
Tél. : 021 925 70 10

Sylvie Fiaux
Coordinatrice médias
Rue du Simplon 23 
1800 Vevey 
E-mail: sylvie.fiaux@prosenectute.ch
Tél. : 021 925 70 15

Chaque année, en Suisse, quelque 280 000 personnes se blessent en chutant; près de 1400 meurent des suites de ces accidents. Les seniors sont particulièrement touchés: ils comptent pour 96% de ces décès. Le programme d’entraînement «L’équilibre en marche», constitué d’exercices simples, permet aux aînés de réduire sensiblement leur risque de chutes, ce qui est d’autant plus important en cette saison, où les routes et les chemins sont souvent plus glissants que d’ordinaire.

Dans notre pays, environ 280 000 personnes par an reçoivent des soins médicaux suite à une chute. Les chutes constituent le type d’accidents le plus fréquent en Suisse et concernent les individus de tout âge. Néanmoins, c’est avant tout chez les seniors de 65 ans ou plus qu’elles ont une issue fatale. En effet, force et sens de l’équilibre diminuent avec l’âge. Les aînés sont par ailleurs physiquement plus vulnérables, d’où un plus grand nombre de chutes mortelles. Parmi les près de 1400 personnes qui décèdent chaque année des suites d’une chute, 96% sont des seniors.

Pour éviter les chutes, il convient d’éliminer les sources de faux pas et les défauts de construction (des domaines dans lesquels le bpa – Bureau de prévention des accidents est déjà très actif), mais également de pratiquer une activité physique ciblée. Une bonne résolution pour l’année qui débute! A cet effet, le bpa, Pro Senectute et trois autres partenaires ont conçu des exercices d’entraînement destinés à améliorer la force et l’équilibre des personnes qui les exécutent, et donc à réduire le risque de chutes ou à amoindrir les conséquences de celles-ci. Ce programme d’entraînement vient d’être enrichi d’une série d’exercices à réaliser sur une surface instable, telle que les balance discs du bpa (des rondelles en caoutchouc remplies d’air). La stabilité ainsi gagnée permettra aux aînés de mieux se rattraper lorsqu’ils glisseront ou feront un faux pas. Ceci est particulièrement important en hiver, une saison pendant laquelle de nombreux chemins sont plus glissants.

S’entraîner trois fois par semaine pour diminuer le risque de chutes

Pour la première fois, le bpa a étudié l’efficacité d’un programme d’entraînement destiné à prévenir les chutes: il a ainsi examiné les effets d’un entraînement combiné de la force et de l’équilibre chez des personnes âgées soumises à un entraînement supervisé (c.-à-d. dirigé par un instructeur) en groupe et à un entraînement autonome à domicile. Il s’est avéré qu’un entraînement trois fois par semaine, comportant au moins deux unités d’entraînement sous la houlette d’un instructeur qualifié, produit le plus grand effet. Il est par ailleurs ressorti que ces exercices physiques sont parfaitement sûrs pour les aînés: aucune blessure consécutive à l’entraînement n’a été constatée.

«L’équilibre en marche»

Des informations complémentaires sur le programme d’entraînement «L’équilibre en marche» ainsi qu’une sélection de plus de 500 offres d’activité physique et de sport sont disponibles sur www.equilibre-en-marche.ch. Le rapport du bpa «Efficacité d’un programme d’entraînement destiné à prévenir les chutes» (en allemand, avec un résumé en français) de même que le fascicule du bpa «Vos exercices au quotidien» sont accessibles sur www.medias.bpa.ch. Ce fascicule d’exercices peut par ailleurs être commandé gratuitement en nombre limité sur www.commander.bpa.ch.

Contacts pour les médias:

Marc Bächler, responsable du service de presse du bpa, tél. +41 31 390 21 11

Judith Bucher, responsable médias de Pro Senectute, tél. +41 44 283 89 57

Aujourd’hui, à Bellinzone, la conférence des présidentes et présidents de Pro Senectute a élu Eveline Widmer-Schlumpf en tant que nouvelle présidente du conseil de fondation de Pro Senectute Suisse. Elle prendra ses fonctions le 1er avril 2017.

Eveline Widmer-Schlumpf reprend la présidence du conseil de fondation à Toni Frisch, qui l’occupait depuis 2011. « Je suis heureux que Pro Senectute puisse bénéficier des compétences d’une personne aussi qualifiée que Madame Widmer-Schlumpf », s’exprime Toni Frisch au sujet de l’ancienne conseillère fédérale

Le passage du témoin aura lieu à Berne le 1er avril 2017, à l’occasion du lancement du jubilé des 100 ans de Pro Senectute Suisse.

Contact pour les médias 

Pro Senectute Suisse
Peter Burri Follath
responsable Communication et marketing
Téléphone : 044 283 89 43 ou 078 624 28 04
E-mail : medien@prosenectute.ch

Fil d’actualité

Lisez les derniers articles consacrés à notre organisation.

 

 

Prises de position

Nous agissons aux niveaux social et politique pour défendre les intérêts des personnes âgées. Nous prenons position dans des débats publics et participons à des consultations.

Mobilité et vieillesse – la position de Pro Senectute

Qu’ils se déplacent en voiture, en transports publics, à vélo ou à pied, ceux dont la mobilité est entravée sont davantage tributaires de l’aide d’autrui et peuvent même se retrouver totalement dépendants et isolés. La plupart des seniors aspirant aujourd’hui à vieillir chez eux, Pro Senectute a fait de la mobilité l’une de ses préoccupations majeures.

En tant qu’organisation d’aide aux personne âgées, Pro Senectute constate que l’avenir de la mobilité des personnes âgées, voire très âgées, est un problème qui n’a été que partiellement résolu. Il s’agit de mieux concilier le besoin de mobilité et d’autonomie des seniors et le besoin de sécurité de la société dans le domaine des transports.

Consultation relative à la modification de l’ordonnance du DFI sur la fixation de la contribution pour la prévention générale des maladies

La lutte contre les maladies psychiques doit être intensifiée et la santé des personnes âgée davantage favorisée. Afin d’atteindre ces objectifs, Promotion Santé Suisse demande l’augmentation du supplément de prime LAMal. La fondation souhaite ainsi réduire le fardeau que représentent les maladies chroniques non transmissibles pour le système de santé.

Pour Pro Senectute, la prévention et la promotion de la santé des personnes âgées sont des tâches essentielles revêtant une importance croissante. L’organisation, qui se consacre à ces missions depuis de nombreuses années, touche un très grand nombre de personnes âgées par le biais de ses services, notamment via son offre de cours dans le domaine de la prévention des chutes.

Pro Senectute Suisse soutient la requête adressée au Département fédéral de l’intérieur en faveur de la promotion de la santé des personnes âgées, de la coordination et de la coopération inter-organisationnelles au niveau national conformément à la stratégie «Santé2020», témoignant ainsi clairement de son engagement.

Consultation relative à la norme 387/4 de la Société suisse des ingénieurs et des architectes

Avec la nouvelle norme 387/4, la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) jette les bases d’une utilisation plus écologique de l’électricité. Si Pro Senectute salue cette idée, elle souhaite cependant que les besoins des personnes âgées soient mieux pris en compte. Un mauvais éclairage peut en effet avoir des conséquences extrêmement graves sur la qualité de vie de ces dernières, étant donné que la vue baisse avec le temps.

Pro Senectute se prononce donc en faveur d’une modification de la norme afin d’éviter que les personnes âgées ne soient pénalisées.

Pro Senectute en bref

Pro Senectute s’engage depuis 100 ans en faveur des personnes âgées. Nous sommes la plus grande et la plus importante organisation de prestations au service de cette tranche de la population et de leurs proches en Suisse. Nous accueillons les seniors et leur famille dans nos plus de 130 bureaux de consultation et répondons à toutes leurs questions autour de la vieillesse. Notre objectif: soutenir les personnes âgées pour qu’elles puissent continuer de vivre à domicile aussi longtemps que possible. 

Nous employons plus de 1600 collaboratrices et collaborateurs et travaillons avec 18 000 bénévoles. Quelque 700 000 retraités et leurs proches profitent de nos offres. Pro Senectute est neutre sur les plans politique et confessionnel. Depuis 1942, l’organisation est certifiée par le label de qualité ZEWO.

Nos organisations Pro Senectute proposent des prestations répondant aux besoins les plus divers des personnes âgées et de leurs proches:

  • Nous les conseillons gratuitement sur les questions relatives aux finances, à la santé, à la gestion du quotidien, au droit et au logement.
  • Nous proposons une aide dans le cadre de la vie quotidienne et de la mobilité.
  • Nous mettons une vaste offre de loisirs à disposition: formation, sport et mouvement, mais également activités de groupe pour tous les goûts.

Apprenez-en davantage sur nos services ici.

Nous anticipons l’évolution de la société et nous engageons activement pour que chaque personne âgée puisse se sentir utile et estimée au sein de notre société.

Nous encourageons les rencontres entre jeunes et seniors dans le cadre de projets novateurs ou du bénévolat.

Sur des thèmes d’actualité tels que la réforme «Prévoyance vieillesse 2020» ou la réforme des prestations complémentaires, nous défendons les intérêts des personnes âgées en difficultés financières.

Apprenez-en plus ici sur notre engagement en faveur des personnes âgées en Suisse.

Pro Senectute possède une structure fédéraliste. Les organisations Pro Senectute, dont 22 sont cantonales et 2 intercantonales, prennent la forme de fondations et d’associations juridiquement indépendantes. Le centre national de Pro Senectute Suisse a des bureaux à Zurich et Vevey.

Bien qu’organisation de droit privé, Pro Senectute collabore étroitement avec les pouvoirs publics (communes et cantons / contrat de prestations avec l’Office fédéral des assurances sociales, OFAS).

Pro Senectute Suisse gère la seule bibliothèque du pays spécialisée en gérontologie. Nous publions dix fois par année le magazine Zeitlupe et collaborons avec les magazines Générations en Suisse romande et terzaetà au Tessin.

Environ 49% des ressources de Pro Senectute (123,4 millions) proviennent de ses propres prestations de services. La Confédération, les cantons et les communes participent à hauteur de 42% (107,3 millions). Nous utilisons 13,6 millions de cette somme pour soutenir les seniors en difficulté financière par le biais d’aides individuelles. Enfin, 9% (22 millions) proviennent de dons et de legs.

Publications

Accédez facilement à nos principales publications, du rapport de gestion aux études récemment publiées.

Le rapport de gestion est le document dans lequel nous publions nos derniers résultats. Nous vous présentons les grands axes du travail mené durant l’année écoulée et nos réalisations.

Quatre fois par an, nous vous proposons un numéro de ps:info en version numérique ou papier. Dans cette publication, des spécialistes issus de l’organisation et d’ailleurs traitent de thématiques en lien avec la vieillesse et les relations intergénérationnelles.

Voir le dernier numéro.

Cliquez ici pour accéder aux archives de ps:info.

La revue ps:info est disponible en allemand et en français.

Chaque mois, le magazine romand générations informe, renseigne, propose et invite les seniors à de nouvelles découvertes. Alors que Pro Senectute sur deux pages fournit une palette d’offres inépuisable pour les aînés.

Mieux connaître générations.

Le passage du troisième âge (agilité) au quatrième âge (fragilité) est peu étudié. En collaboration avec la Haute école spécialisée de la Suisse du Nord-Ouest, nous examinons les facteurs favorisant la vulnérabilité des aînés.

Cliquez ici pour obtenir davantage d’informations sur l’étude «Agile, puis fragile».

Les personnes intéressées peuvent obtenir une synthèse en italien. L’intégralité de l’étude est disponible en allemand et en français.

Nous avons chargé l’Université de Zurich d’étudier l’utilisation d’Internet par les générations les plus âgées. Conclusion: depuis 2010, la présence des seniors sur le Web a augmenté de 47%. Un tiers de cette population possède une tablette ou un smartphone. Les seniors connectés se sentent socialement mieux intégrés. A moyen terme, les autres risquent d’être exclus de l’information diffusée par les autorités et les organismes de prévention.

Cliquez ici pour obtenir davantage d’informations sur l’étude «Les seniors et Internet»

L’étude n’est actuellement disponible qu’en allemand et en français. Nous pouvons cependant vous fournir des informations en italien sur les seniors et Internet.

En 2009, nous enquêtions sur la situation financière des retraités dans notre pays. Depuis la publication de l’étude «Vivre avec peu de moyens. La pauvreté des personnes âgées en Suisse», le grand public a pris conscience des difficultés de nos aînés, un problème que la sphère politique s’efforce de résoudre.

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur l’étude «Vivre avec peu de moyens. La pauvreté des personnes âgées en Suisse».

Les personnes intéressées peuvent obtenir une synthèse en italien. L’intégralité de l’étude est disponible en allemand et en français.

Vous avez d’autres questions

Contactez notre service médias