Prestations complémentaires: calculer ses droits avec le calculateur de PC

Les prestations complémentaires (PC) à l’AVS et à l’AI sont accordées lorsque les rentes et les revenus ne suffisent pas à couvrir les dépenses de base. Le droit aux PC est garanti par la loi. Associées aux rentes AVS et AI, ces prestations doivent vous permettre de financer le minimum vital. Utilisez notre calculateur de PC pour évaluer votre droit aux PC en trois étapes simples.

Comment calculer ses prestations complémentaires?

Cliquez sur «Commencer le calcul» et répondez aux questions concernant votre domicile et votre état civil. Complétez ensuite les champs relatifs à vos revenus, à vos dépenses ainsi qu’à la fortune que vous avez cédée le cas échéant. Le résultat du calcul, téléchargeable au format PDF, vous est communiqué directement après.

Ce chiffre est une estimation établie de façon anonyme (vos données ne sont pas enregistrées). Il est fourni à titre indicatif et ne donne droit à aucune prestation.

Calculez vos droits aux prestations complémentaires à l’aide du calculateur de PC:

FAQ sur les prestations complémentaires

Toute personne percevant une rente de l’AVS ou de l’AI et résidant en Suisse a droit à des PC.

Pour plus d’informations, consultez la page officielle de l’AVS/AI.

Le minimum vital juridiquement garanti par les PC se compose d’un forfait pour les besoins vitaux généraux ainsi que d’un montant plafonné pour le loyer et la prime d’assurance-maladie. Le forfait pour les frais d’entretien généraux couvre tous les frais autres que le loyer et la prime d’assurance-maladie.

Vous trouverez ici un document présentant une répartition des frais selon les besoins vitaux.

Voici quelques documents utiles pour vous repérer:

Pour faire valoir vos droits aux prestations complémentaires, contactez l’organe PC de votre canton. Celui-ci vous fournira également les formulaires administratifs pour soumettre votre demande.

Cliquez ici pour obtenir la liste des organes cantonaux en charge des PC.

Faits et chiffres

Les prestations complémentaires (PC) à l’assurance-vieillesse et survivants (AVS) et à l’assurance-invalidité interviennent lorsque la rente et les autres revenus ne permettent pas la couverture des besoins vitaux. Fin 2015, 197 417 retraités ont bénéficié des prestations complémentaires à l’assurance-vieillesse. Celles-ci ont joué un rôle important, notamment dans le financement des séjours en EMS. Parmi ces quelque 197 400 bénéficiaires de PC, 148 800 vivaient à la maison et 48 500 en maison de retraite.

Les PC constituent un droit légal. Associées aux rentes de l’AVS et de l’AI, elles assurent le minimum vital.